26.07.2018 par ADK Media | Cloud - Webhosting - SSL | 0 commentaire

Certificat SSL DV, OV ou EV. Lequel choisir ?

On est bien d’accord, tous les sites web sont, aujourd’hui, concernés par l’acquisition d’un certificat SSL afin d’éviter d’être marqués en rouge comme « non sécurisés » et faire fuir leurs visiteurs. Et cela vient suite à l’annonce récente de Google Chrome, dont on vous parle dans cet article.

Vous avez donc décidé d’acheter un certificat SSL mais vous êtes perdu, vous ne savez pas quelle marque choisir, ni quel type de certificat est adapté à votre site web. Dans cet article, on essayera de vous guider pas à pas. Comme vous pouvez vous faire guider par notre assistant SSL en ligne en cliquant ici.

Il existe différentes marques de certificat SSL, les plus connues : Symantec, GeoTrust, Comodo, RapidSSL, Thawte et Certum. Le choix de la marque est conditionné par votre budget, le nombre de noms de domaine à sécuriser et le niveau de garantie proposé par chaque marque.

D’autre part, il y a trois types de validation à considérer :

  1. DV : Validation de Domaine (ne valide pas l’entreprise)
  2. OV : Validation d’Organisation (affiche le nom de votre entreprise)
  3. EV : Validation Etendue (affiche le nom de votre entreprise + la barre verte)

#1. Validation type DV

Les +

Comme son nom l’indique, les certificats DV (validation de domaine) portent sur le nom de domaine et prouvent sa propriété. Ils sont rapides à installer, à travers une simple validation par e-mail, par fichier ou par un enregistrement DNS. Ils vous permettent d’afficher votre site web en HTTPS avec le cadenas fermé.

Les –

Puisqu’ils ne vérifient pas les documents administratifs de l’entreprise (organisation), les certificats DV ne sont pas adaptés aux sites e-commerce par exemple. Ils sont destinés aux petites entreprises qui ont des contraintes de budget, aux sites web internes et aux serveurs test.

#2. Validation type OV

Les +

Quant aux certificats OV (validation d’organisation), ils valident l’organisation et confirment son existence juridique et sa légitimité d’avoir l’actuel nom de domaine. Ils vérifient entre autres : le nom de l’organisation, son adresse et ses documents juridiques (statut, registre de commerce…).

Ils offrent le même niveau de protection que les certificats DV avec un degré en plus. Ils rassurent les clients qui veulent effectuer une transaction sur un site d’e-commerce, et améliorent sa réputation.

Les –

Réservés aux entreprises et personnes morales, le processus d’installation de ce type de certificats est long, à cause des multiples échanges avec l’autorité de certification. En plus, il faut être exhaustif dans l’envoi des documents administratifs demandés.

#3. Validation type EV

Les +

Un certificat de type EV (validation étendue) offre la meilleure protection aux données qui transitent dans un site web, et permet donc à l’utilisateur de ce site web d’y naviguer en toute confiance et sécurité. Il est le seul qui permet d’afficher une barre verte au niveau du navigateur, avec le nom de l’entreprise et du pays où l’entreprise est installée.

Pour les grands sites web e-commerce et les sites web des grandes entreprises utilisant des données personnelles de leurs clients, le certificat de type EV est le choix recommandé.

Les –

Ce type de certificat est le plus cher, le processus de validation est le plus long.

 

Je choisis mon certificat SSL

 

Vous ne savez toujours pas quel certificat SSL choisir pour votre site web ? Expliquez-nous votre besoin par téléphone, on saura vous conseiller. Cliquez-ici pour afficher nos coordonnées.

TAGS : » » » » »


Laisser un Commentaire

Nom

E-Mail (ne sera pas publié)

Site Web

Votre commentaire

Note: La modération des Commentaires est activée et peut retarder quelque peu l'apparition de votre commentaire. Il est donc inutile de reposter votre commentaire.

 

     
Shares