1.11.2006 par ADK Media | ADK Media - News | 0 commentaire

Interview Doukkali Design sur le Courrier du Nord

Le courrier du Nord dans son édition de la deuxième semaine d’Avril 2006, a consacré son interview « informatique » à Adil, membre de l’équipe ADK Media (ex Doukkali Design) dont voici le texte complet.


LAVAL, France, Mohammed Slimani, (LCN)
Adil, âgé de 26 ans, jeune ingénieur en télécommunication et réseaux et co-fondateur de Doukkali-Design, studio spécialisé dans les travaux web et multimédia, créé dans sa ville natale, El Jadida.

Vous êtes derrière Doukkali Design, un studio de création web basé à El Jadida, est-il difficile de mener une telle activité lorsqu’on est loin de l’axe Casa Rabat?

Absolument pas, notre activité s’étend sur le Maroc et le monde grâce au travail à distance via Internet et les autres moyens de communications, il ne faut pas oublier que depuis 2001, nous nous limitions au travail à distance avec des clients à l’étranger, ce type d’activité n’a aucun secret pour nous et nous continuons à le faire tout en ayant notre portefeuille client au niveau d’El Jadida et le Maroc, nous traitons les demandes et projets qui nous parviennent sur un pied d’égalité, que ça soit de l’intérieur ou l’extérieur du Maroc, ceci grâce à notre site web et à notre réseau de partenaires.

Notre site web www.doukkali-design.com est présent depuis 2003 sur l’espace web marocain, ce qui nous a permis d’acquérir une maturité considérable et un style qui nous distingue des autres prestataires.

Depuis un certain temps, vous menez l’expérience eljadida.ma, un portail régional de proximité dédié à la ville d’El Jadida, quels enseignements en tirez-vous?

Le site web www.eljadida.ma est pour nous une très grande expérience, poussés par l’amour de notre ville, nous l’avons créé indépendamment à toute source de financement régional ou officielle en avril 2005, pour répondre à un besoin de communication et d’information d’abord au sein de la ville grâce aux services pratiques et gratuits qu’on propose à nos visiteurs, et aussi pour faire valoir notre patrimoine Jdidi et faire connaître la ville et ses attraits culturels, touristiques et industriels, sans oublier l’espace de communication entre Jdidis d’ici et d’ailleurs.

En effet, grâce à Internet on peut toucher des internautes sur différentes tranches d’âges, créer un lien entre les habitants de la même ville, des opportunités de travail, d’échange et de communication que ça soit dans un domaine professionnel, associatif ou culturel, ce qui pourra être l’essence d’un développement local et régional.

Après un an d’existence, nous sommes fiers de notre portail, nous actualisons son contenu et services au fur et à mesure et l’on compte l’améliorer plus pour répondre aux demandes de nos visiteurs.

Le web design pourrait s’avérer comme l’un des secteurs pourvoyeurs d’emploi, selon vous quel est l’avenir du secteur?

Personnellement, je ne suis pas en mesure de faire des prédictions, mais dans le sens où vont les choses, le webdesign est un métier qui peut être pourvoyeur d’emploi comme vous dites. La vulgarisation de l’accès à Internet devra peut être faire bouger les choses au niveau du Maroc, ce qui va créer des opportunités énormes pour les professionnels de la place, sans pour autant négliger les opportunités de travail que nous offre l’offshore et la délocalisation.

TAGS : » »


Laisser un Commentaire

Nom

E-Mail (ne sera pas publié)

Site Web

Votre commentaire

Note: La modération des Commentaires est activée et peut retarder quelque peu l'apparition de votre commentaire. Il est donc inutile de reposter votre commentaire.

 

     
Shares