22.09.2021 par ADK Media | Cloud - Webhosting - SSL | -

4 précieux conseils pour mieux démarrer votre site Web e-commerce

Le marché de l’e-commerce est en croissance constante, surtout depuis la crise sanitaire mondiale qui propulsa encore plus cette industrie. Il est désormais peu courant de ne pas avoir une boutique en ligne, image de sa boutique physique.

Si vous projetez de vous lancer dans l’aventure, cet article met à votre disposition des conseils très utiles pour démarrer votre site de e-commerce.

1. Choisissez un bon nom de domaine

Un conseil ? Le nom de domaine que vous comptez choisir doit absolument refléter votre marque. Choisissez un domaine court, facile à prononcer, à mémoriser et représentatif de votre secteur, afin que les internautes puissent s’en souvenir et vous retrouver.

La situation géographique de votre clientèle influence aussi le choix de votre domaine, plus exactement son extension. Une extension nationale contribuera à l’optimisation du SEO de votre site Web, puisque Google met en avant les domaines nationaux. Vous pouvez enregistrer différentes extensions du même nom pour satisfaire ce point.

Si vous avez déjà trouvé le domaine disponible qui vous convient, ne vous précipitez pas encore à l’enregistrer. Vérifiez au préalable son historique puisqu’il aurait pu servir auparavant à des actions malicieuses qui pourraient affecter votre marque. Assurez-vous également qu’il n’est pas lié à un nom commercial ou à une marque déposée afin d’éviter d’éventuels problèmes juridiques et de droits d’auteur.

2. Décidez de l’hébergement convenable pour votre site Web

Si le nom de domaine est l’adresse de votre site, l’hébergement Web en est la demeure. À ce titre, votre but sera d’obtenir un plan d’hébergement qui réunit performance, disponibilité et sécurité, en vue d’assurer la meilleure expérience à vos clients. Il convient donc de considérer les points suivants :

  • Les ressources de votre plan
    Vous intégrerez sûrement des fonctionnalités gourmandes en ressources système comme le chat, le panier de commande, les notifications… Prévoyez une offre qui pourra supporter cette charge tout en garantissant une navigation fluide à vos visiteurs.
  • Le temps de chargement des pages
    Ce temps dépend aussi bien de la qualité du développement de votre site Web que du serveur d’hébergement. Choisissez un serveur performant pour un bon départ.
  • L’espace disponible et la bande passante
    Les images, élément clé de votre site d’e-commerce, occupent rapidement de la place et consomment de la bande passante. Optez pour un plan qui vous laissera une grande marge avant la prochaine augmentation.
  • Hébergement évolutif
    Puisque votre boutique est amenée à grandir, un plan dont l’augmentation vers un autre plus puissant est fluide vous évitera les temps d’arrêt. Les hébergements Cloud sont à privilégier dans ces cas puisque la mise à niveau y est aisée.

3. Choisissez le bon CMS pour votre site Web e-commerce  

Votre site e-commerce nécessitera une mise à jour régulière du contenu, pour ajouter de nouveaux produits par exemple. Les CMS permettent de le faire aisément même sans compétences en développement Web. Il existe une panoplie de CMS, gratuits ou payants, les uns mieux adaptés à l’e-commerce que d’autres.  Pour identifier celui qui ira le mieux à votre projet, il convient de tenir compte des critères suivants :

  • Facilité de prise en main
    Certains CMS ont une courbe d’apprentissage abrupte, vous investirez donc beaucoup de temps uniquement dans la prise en main de ceux-ci. Magento et Drupal par exemple sont puissants, mais leur compréhension nécessite plus de temps que WordPress ou PrestaShop. Bien sûr, le temps d’apprentissage dépendra aussi de vos compétences préalables.
  • Support client:
    Il adviendra que vous aurez besoin d’assistance pour comprendre une fonctionnalité ou résoudre un problème sur votre CMS. L’assistance disponible vous sera donc précieuse. Certains éditeurs de CMS offrent peu d’accompagnement. Dans ces cas, vous aurez recours uniquement à sa communauté sur les forums pour avoir de l’aide. De nombreux comparatifs de CMS sur le Net, vous aiderons à bien choisir.
  • Fonctionnalités :
    Les fonctionnalités natives des CMS ne sont pas suffisantes pour les besoins d’une boutique en ligne, surtout s’il s’agit d’un CMS non spécialisé en e-commerce. Vous aurez à ajouter des extensions gratuites ou payantes, qui selon le CMS répondra le mieux à la tâche. Il est aussi important de noter que certains CMS sont plus économiques que d’autres. WordPress et Joomla par exemple offrent de nombreux thèmes gratuits ou peu coûteux pour le plaisir de votre budget.

Les deux solutions qui se démarquent sur le marché sont WooCommerce (sous WordPress) et Prestashop.

4. Protégez votre site e-commerce

Beaucoup d’informations sensibles transiteront sur votre site d’e-commerce : les identifiants de connexion à l’espace d’administration du site; les données personnelles des clients ; les coordonnées bancaires pour le paiement.

La compromission de ces informations se révèlera désastreuse pour l’image de votre boutique. C’est pourquoi, il est nécessaire de bien se pencher sur la question. Voici quelques mesures qui garantiront une sécurité de base à votre site Web:

  • Utilisez un certificat SSL
    Autant qu’un certificat SSL sécurise les communications avec votre site Web, il authentifie aussi le serveur d’hébergement de votre site. Il en existe 3 types, offrant des niveaux de sécurité différents. Mais, le certificat SSL de base est suffisant pour un départ.
  • Employez des mots de passe robustes
    Assurez-vous d’utiliser des mots de passe robustes pour tous vos comptes : compte d’hébergement, espace d’administration du site Web,… Un mot de passe robuste est long, comprend des minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux sans règle évidente et prévisible.
  • Activez l’authentification double-facteur
    Associée à des identifiants robustes, l’authentification à double facteurs agit comme un véritable frein aux attaques par force brute.
  • Gardez votre CMS et vos plugins à jour
    Si vous avez conçu votre site à l’aide d’un CMS, veillez à le garder à jour. Chaque mise à jour apporte des corrections aux bugs et failles détectés sur les précédentes versions.
  • Sauvegardez régulièrement votre site de commerce électronique
    Les sauvegardes de votre site vous permettront de récupérer vos données endommagées ou corrompues en cas de piratage ou de problème sur votre serveur.

Traitez votre boutique de commerce en ligne comme un espace réel

La conception d’un site Web e-commerce doit avoir la même attention que la création d’une boutique physique. Quoi qu’il en soit, il faut porter votre attention sur le design de votre site, les couleurs que vous allez mettre, ainsi que les graphismes.

Si c’est votre première expérience, de nombreux outils gratuits sont à votre disposition pour vous aider à créer aisément des graphismes, tels que Canva et Crello, très utilisés pour la création de graphismes destinés aux publications sur les réseaux sociaux.

Le processus de création d’un site de commerce en ligne est long et ne se fait certainement pas du jour au lendemain ! Il convient d’identifier le type de site de commerce que vous souhaitez mettre en place en premier lieu et prendre le temps pour chaque étape, ainsi que de choisir le meilleur prestataire.

TAGS : » » » »

 

     
Shares